Choisir sa solution BI : les critères indispensables

Qui n’a jamais cherché à comprendre pourquoi son entreprise ou son département n’était pas performant pour redresser la barre ? Qui, au contraire, n’a jamais cherché à comprendre pourquoi tel ou tel service de son entreprise fonctionnait bien afin d’appuyer davantage sur cet axe fort ?

Les données de l’entreprise peuvent apporter énormément de réponses à ces questions fondamentales, mais celles-ci demeurent souvent inexploitées. S’équiper d’un outil décisionnel pour tirer la quintessence de ses données et en particulier d’un outil de data visualisation devient alors une nécessité. Dès lors que cette évidence s’impose à nous, la question du choix de l’outil se pose…comment choisir mon outil ? Quels sont les critères indispensables à remplir pour choisir sa solution BI (ou data visualisation) ?

Les critères à remplir pour choisir sa solution BI (ou de data visualisation)

choisir sa solution BI - Smartview Blog

La première question à se poser est celle du besoin de l’utilisateur final en l’occurrence vous ou les différents responsables et opérationnels qui auront besoin de prendre des décisions.

Tout autre critère, ou contrainte, aussi indispensable soit-il, ne pourrait permettre de s’affranchir de ce critère fondamental. Mais alors quel est-il ? Je ne saurai répondre avec exactitude à cette question puisqu’il peut varier en fonction des utilisateurs et des contextes, mais le besoin d’origine de tout décisionnaire est de pouvoir avoir à disposition des rapports clairs et parlants s’appuyant sur n’importe quelles données de l’entreprise dans un délai raisonnable et avec des capacités d’analyse multiples.

Ce dernier élément est le plus dépendant de chaque entreprise puisque les fonctions d’analyses recherchées peuvent varier d’un utilisateur à un autre. Certaines capacités sont attendues systématiquement, comme le "Drill Down" (possibilité de partir d’une analyse macro et de redescendre plus finement), l’interaction des rapports et le calcul d’un poids sur un ensemble, d’autres moins comme la cartographie ou la création de clusters (exemple : groupe de clients ayant les mêmes caractéristiques).

Dès lors, décortiquons notre besoin et positionnons en face des critères associés : « Avoir à disposition des rapports clairs et parlants s’appuyant sur n’importe quelles données de l’entreprise dans un délai raisonnable et avec des capacités d’analyse multiples »

Besoin

Critère 1

Critère 2

Avoir à disposition des rapports clairs et parlants…

Types de représentation visuelle variés et adaptés à nos besoins

Ergonomie/Design de l'outil

S’appuyant sur n’importe quelles données de l’entreprise…

Connecteurs natifs permettant de se connecter à nos sources de données (le plus simplement possible)

 

Dans un délai raisonnable…

Nombre élevé de fonctionnalités natives (paramétrage à la place de développement) pour les connexions et transformations de données ainsi que la création d'indicateurs (ex : fonctions de time intelligence dans Power BI) et la conception des rapports.

Intuitivité de l'outil

Avec des capacités d’analyses multiples.

Fonctionnalités d'analyses pour l'utilisateur final (Drill Down, Calcul d'un poids sur un total, création de groupes homogènes, interaction des rapports, tri, génération d'alertes…)

 

 

3 contraintes à prendre en compte dans le choix d'une solution BI

Une fois que ces critères ont été analysés, il convient de prendre en considération ce que nous appellerons les contraintes. Elles sont au nombre de trois :

  • Le type de plateforme : En termes de sécurité des données, stocker les données utilisées dans le cloud représente-t-il un frein pour vous ? Si ce n’est pas le cas alors vous pouvez indifféremment utiliser une solution cloud ou une solution hébergée sur votre serveur.    
  • Le budget : Le budget dont vous disposez peut impacter le choix de votre outil et/ou de votre plateforme. Généralement, les solutions cloud sont moins chères à court terme, mais moins avantageuses sur le long terme. Sur certaines solutions, c’est le mode serveur qui coûte le plus cher dans les deux cas. Le volume d’utilisateurs par profil (concepteurs/lecteurs) peut impacter les prix des plateformes dans un sens comme dans l’autre. C’est une vraie équation à résoudre.
  • La gestion de la volumétrie : Certains outils de data visualisation savent mieux gérer les fortes volumétries que d’autres. Connaître, en amont, les volumes de données traités est indispensable dans le choix de l’outil, à plus forte raison s’il n’y a pas base de données intermédiaire permettant de réaliser certaines optimisations.

Prendre rendez-vous avec un expert business intelligence - Smartview

Critères de confort et décision finale

Enfin, il y a des critères de confort, pas indispensables, mais qui peuvent faire pencher la balance lorsqu'il faudra choisir sa solution BI lors de la décision finale.

  • Le premier critère est la communauté. Peu importe l’outil que nous déciderons de mettre en place, il y a de grandes chances pour que nous soyons confrontés un jour à une difficulté dans la réalisation de nos rapports. Ce jour-là, si l’outil dispose d’une communauté forte et/ou d’une documentation en ligne, alors notre souci n’en sera très vite plus un, car nous sommes rarement les seuls à rencontrer une difficulté. En revanche si la communauté est très faible ou que l’outil est très peu documenté, nous pouvons rester plusieurs jours, voire plus, sans solution.
  • Enfin, si l’ergonomie a été positionnée dans les critères permettant de réaliser des rapports clairs et parlants, il convient de mettre en avant ce critère une seconde fois. En effet, l’ergonomie et la qualité graphique de l’interface peuvent jouer un rôle dans l’adoption de la solution par les utilisateurs.  

Comme vous pouvez le constater les critères sont multiples, mais, même si cela semble évident, il est important de clairement définir avec les utilisateurs finaux (concepteurs de rapport et lecteurs), les besoins et les attentes autour de l’outil de datavizIl faut ensuite enrichir ces attentes avec les contraintes qui s’imposent à vous. Enfin si ces critères ne sont pas suffisants, vous pouvez départager les outils via les critères de confort.

Pour en savoir plus sur les différentes solutions BI et vous faire accompagner, contactez l'un de nos experts BI.

 

 

Business Intelligence

À propos de l'auteur : Sandrine Etienne